Black Friday vs Cyber Monday – sur quelle journée miser ?

Quelle fête commerciale est la plus performante: Black Friday ou Cyber Monday ? Ces deux journées consécutives offrent toujours de merveilleuses promotions et des rabais qui ne laissent pas les clients indifférents. Cependant, le comportement des clients, la performance de votre campagne marketing et le timing peuvent entraîner de grosses différences dans vos ventes.

Lequel de ces deux événements commerciaux est le plus rentable ?

L’histoire de ces journées particulières

Bien que célébrées à seulement quelques jours d’intervalle, les origines du Vendredi noir et du Cyber Monday sont bien différentes.

Le black friday est une journée commerciale aux États-Unis célébré le vendredi qui suit le fameux thanksgiving, c’est un jour de congé pour de nombreux Américains. À l’origine, c’est un jour où les clients en profitaient pour prendre une longueur d’avance sur leurs courses de Noël. Les magasins et autres chaînes ont remarqué ce comportement venant des consommateurs et y ont vu une occasion de faire croître leurs ventres en créant un véritable événement autour de cette journée.

Cyber Monday, d’autre part, a commencé plus récemment, en novembre 2005, au moment où les achats en ligne commençaient à prendre de plus en plus d’ampleur. C’était la réaction des sites d’achats en ligne face au Vendredi noir dans les enseignes physiques. Cela répondait également au comportement des consommateurs qui faisait leurs achats en ligne pendant les heures de travail.

Alors, sur quelle journée miser?

Jetons un coup d’oeil à l’historique des ventes durant Black Friday vs Cyber Monday.

Black Friday a d’abord surclassé Cyber Monday en matière de ventes en ligne. En 2015, alors que les ventes en ligne du Black Friday atteignaient 2,74 milliards de dollars, le Cyber Monday n’atteignait que 2,3 milliards de dollars de chiffre d’affaires en ligne.

Cependant, les temps ont rapidement changé grâce à l’émergence de la technologie. Aux États-Unis, le désir des clients de se tenir à l’extérieur des magasins pour profiter des rabais énormes s’est estompé. Bien qu’un grand nombre de personnes fassent encore la queue devant les grandes enseignes, beaucoup se sont tournées vers les achats en ligne. En 2016 aux US, les ventes au détail du Vendredi noir ont chuté à 1,2 milliard de dollars, bien loin des 1,8 milliard de dollars de 2015. En 2017, les ventes en ligne du Cyber Monday ont atteint plus de 6,6 milliards de dollars, dépassant finalement les ventes en ligne de 1,56 milliard de dollars du Black Friday avec 5,03 milliards de dollars.

Il faut noter qu’en Belgique, Black Friday n’existe que depuis une paire d’années, et qu’il s’agit surtout de courses en ligne. Il n’est donc pas commun de voir des gens se bousculer ou faire la queue devant les grandes enseignes comme c’est souvent le cas de l’autre côté de l’Atlantique. Dans le plat pays, nous parlons plutôt de la Cyber week, durant laquelle les plus gros magasins en ligne offrent d’importants rabais durant une semaine entière.

Qu’est-ce que tout cela signifie ?

Bien qu’un grand nombre de personnes se rendent encore dans les magasins physiques, beaucoup ont tendance à choisir l’option shopping la plus pratique. Aux États-Unis, les gens ne veulent plus faire la queue pendant des heures et se bousculer avec des acheteurs en folie. Beaucoup sont plus satisfaits d’acheter directement en ligne, même si les aubaines et les rabais ne sont pas toujours les mêmes.

Malgré la différence entre les ventes du Black Friday et celles du Cyber Monday, ces deux journées particulières continuent de rapporter des millions de dollars aux grandes et petites entreprises. Faites-nous savoir dans les commentaires quelles sont vos prévisions du marché pour Black Friday et Cyber Monday !